Défi piano #19# Miyazaki

Princesse Mononoké, The Legend of Ashitaka

En ce 19e jour de défi, j’ai appris et enregistré un autre thème extrait de Princesse Mononoké. Il s’agit de The Legend of Ashitaka.

Défi Piano #19# Princesse Mononoké, Legend of Ashitaka
Princesse Mononoké, Hayao Miyazaki

Princesse Mononoké fait partie des animés les plus réussis et populaires du studio Ghibli. Il a connu un grand succès au Japon et dans le monde entier, confirmant Miyazaki comme un maître de l’animation.

Comme souvent, c’est le fameux Joe Hisaishi qui a composé les musiques majestueuses du film. Si vous voulez en savoir plus sur ce génial compositeur, je vous invite à lire l’interview qu’il a donné à Libération. Il y retrace son parcours et raconte le processus créatif à l’œuvre lorsqu’il compose.

Petit rappel de l’histoire

L’histoire se passe durant l’ère Muromachi, au XVe siècle. À cette époque, la forêt japonaise se dépeuple à cause de l’homme. Un jour, un sanglier possédé par un démon sort de cette forêt pour attaquer le village du jeune Ashitaka.

Le futur chef du clan Emishi vient à bout du sanglier démoniaque mais est gravement touché. La blessure qu’il porte est une gangrène maudite qui aura raison de sa vie. Pour éviter cela, il doit partir à la recherche du dieu Cerf.

Ainsi commence la légende d’Ashitaka. Je vous invite à lire mon article précédent sur le Main Theme de Princesse Mononoké pour un résumé plus développé.

Vous pouvez également aller lire l’excellent article écrit par Les Inrock sur Princesse Mononoké.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends et enregistre par cœur un morceau par jour, pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli.

Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Je vous invite à aller voir l’article sur mon défi pour en savoir plus.

The Legend of Ashitaka, Princesse Mononoké

Pour ce dix-neuvième jour de défi, j’ai appris un second thème extrait de Princesse Mononoké. Il s’agit cette fois de The Legend of Ashitaka. Les mélodies de cet animé sont vraiment superbes. Ici, les nuances et complexité sont masquées par la liberté apparente de la mélodie.

Brève analyse de la structure

On peut découper le morceau en 3 grandes parties.

La première partie fait entendre le très beau thème d’Ashitaka. Noble comme lui, il commence par un simple arpège de la mineur. La deuxième partie du thème commence également par un arpège, comme une réponse. L’ensemble de cette première phrase conclue en la mineur.

Un motif mélodique est repris, uniquement modifié par sa position dans les temps et par son accompagnement harmonique. C’est une complexité d’écriture qui s’entend sans qu’on ne s’en rende vraiment compte. Cela participe à la finesse et la complexité du caractère d’Ashitaka.

L’ensemble de cette première phrase de ce thème est reprise en entier avec un changement de progression harmonique. Au lieu de conclure en la, on conclue en mi, demi-cadence, anticipant une relance pour la suite.

La deuxième partie fait entendre un second thème bien plus aigu et un accompagnement encore plus discret. En effet ce dernier passe d’une fréquence de blanche à la ronde. Plus lent donc. Pour mieux laisser l’espace aux sons cristallins résonner.

Cela me fait penser aux Kodama qu’Ashitaka rencontre dans la forêt. Ce sont de petits esprits vivant dans les arbres de la forêt, rebaptisés Sylvains dans la version française.

Dans la troisième partie, le premier thème revient. Cette fois, il est davantage soutenu et porté par l’accompagnement main gauche. L’ensemble donne une impression de solennité propre, là aussi, au caractère noble d’Ashitaka. On pense à une sorte d’hymne faisant appel au courage et à la fierté.

A sa reprise, le thème se délite petit à petit dans un accompagnement qui redevient vertical, à la blanche. L’ensemble s’achève comme il avait commencé, sur un simple accord de la mineur.

Recueil Ghibli simplifié

À propos du recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi. Il permet de profiter rapidement de leurs mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse.

Partagez
  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *