Défi piano #17# Miyazaki

Pompoko, Always Someone Will Be

Pour ce 17e jour de défi, j’ai appris et enregistré un morceau extrait de Pompoko, d’Isao Takahata. Il s’agit de Always Someone Will Be.

Défi Piano #17# Pompoko, Always Someone Will Be
Pompoko, Isao Takahata

Pompoko est un aimé réalisé par Isao Takahata. Tout comme Le Tombeau des Lucioles, ce n’est donc pas à proprement parler un Miyazaki, même si ce dernier est également producteur.

Petit rappel de l’histoire

Pompoko se base sur une communauté de Tanuki. Il s’agit d’un des esprits de la forêt dans la mythologie japonaise. Il ressemble à un raton laveur. Les Tanuki sont souvent représentés avec un chapeau de paille, une gourde de saké, un ventre rebondi et des testicules de grandes tailles. Les tanuki ont ainsi donné naissance à nombreuses légendes et dessins humoristiques.

Le film raconte la destruction de leur espace vitale. En effet, de vaste programmes de construction viennent étendre les zones urbaines jusqu’aux bois périphériques de Tokyo. Les Tanuki s’unissent et font appel à leur légendaire pouvoir de transformation pour enrayer la progression des travaux.

Si vous souhaitez une analyse un peu plus détaillée, je vous invite à aller lire l’article qu’en a fait Kanpai. Vous pourrez également y voir la bande-annonce. C’est par ici.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends et enregistre par cœur un morceau par jour pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli.

Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Je vous invite à aller voir l’article sur mon défi pour en savoir plus.

Always Someone will Be, Pompoko

Pour ce dix-septième jour de défi, j’ai donc appris et enregistré un morceau issu de Pompoko. Il s’agit de Always Someone Will Be.

Brève analyse de la structure

Ce morceau était assez facile à apprendre, car la mélodie est répétée 8 fois ! L’important est d’avoir des points de repères pour lister dans sa tête les légères variations à chaque fois.

La main gauche ne joue quasiment que des blanches en basses, parfois en tierces. Et très souvent de manière conjointe. Là encore, ça aide pour la mémorisation.

Après 4 occurrences du thème en Fa Majeur, à la moitié donc, on démarre une marche. On part de Lab pour arriver à Sib en descendant conjointement et en alternant majeurs et mineurs. Au vu des altérations et des accords, on est dans la tonalité de Do mineur.

Finalement, cette marche conclue en Do majeur, dominante de la tonalité d’origine. Et on revient au premier thème ! Après 4 nouvelles occurrences et l’habituelle cadence parfaite, au lieu d’enchaîner avec un motif de relance main gauche, il conclue simplement par un accord de Fa.

Recueil Ghibli simplifié

À propos du recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi. Il permet de profiter rapidement de leurs mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse.

Partagez
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *