Défi piano #16# Miyazaki

Porco Rosso, The Bygone Days

Aujourd’hui, 16e jour de mon défi spécial Miyazaki, j’ai appris et enregistré The Bygone Days. C’est le troisième et dernier morceau extrait de Porco Rosso.

Défi Piano #16# Porco Rosso, The Bygone Days
Porco Rosso, Hayao Miyazaki

Porco Rosso est un animé réalisé par Hayao Miyazaki. Il raconte les aventures d’un pilote d’hydravion à tête de cochon dans l’Italie des années 1920. La bande-originale est comme souvent composée par le génial Joe Hisaishi. Le film devait être au départ une adaptation au format court d’un manga, à des fins promotionnelles pour la Japan Airlines.

Petit rappel de l’histoire

Pour un résumé rapide de l’histoire, je vous invite à aller lire l’article sur Toki Ni Wa, un autre morceau de cet animé.

Il y aussi le site Kanpai qui en propose une brève analyse accompagnée d’une bande-annonce. C’est par ici.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends puis enregistre par cœur un morceau par jour pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli.

Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Je vous invite à aller voir l’article sur mon défi pour en savoir plus.

The Bygone Days, Porco Rosso

Pour ce seizième jour de défi, j’ai choisi un troisième et dernier morceau extrait de Porco Ross : The Bygone Days.

Comparé au précédent qui faisait un peu penser à Catbus de Totoro, ce morceau revient aux essentiels selon moi. Une mélodie prenante, légèrement mélancolique soutenue par des accords simples et beaux

Brève analyse de la structure

Le morceau peut-être découpé en trois grandes parties.

La première partie est composé d’un thème découpé en deux phrases qui se répondent, concluant en demi-cadence. L’ensemble est repris puis varié pour finir en cadence parfaite cette fois. Schéma très classique très utilisé jusqu’ici.

Après avoir accompagné à la blanche, la main gauche accélère légèrement en passant à la noire dans la deuxième partie. Des nouveaux motifs se font entendre main droite qui rappellent des bouts du thème principal.

La troisième partie commence par un motif entendu juste avant pour finalement récupérer le fil du premier thème sans qu’on s’en rende vraiment compte. Mais il n’est qu’abordé.

Rapidement les harmonies deviennent plus tendues et la mélodie les suit en se délitant. Après quelques accords de dominantes et chromatismes, on finit sur un accord 7 en suspension, très jazzy.

Recueil Ghibli simplifié

À propos du recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi. Il permet de profiter rapidement de leurs mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse.

Partagez
  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *