Défi piano #14# Miyazaki

Porco Rosso, Toki Ni Wa

Pour ce quatorzième jour de défi, j’ai appris et enregistré Toki Ni Wa, de Porco Rosso ! Voici un petit résumé du film accompagné de la vidéo du morceau et une petite analyse.

Défi Piano #14# Porco Rosso, Toki Ni Wa
Porco Rosso, Hayao Miyazaki

Porco Rosso est un animé réalisé par Hayao Miyazaki. Il raconte les aventures d’un pilote d’hydravion à tête de cochon dans l’Italie des années 1920. La bande-originale est comme souvent composée par le génial Joe Hisaishi. Le film devait être au départ une adaptation au format court d’un manga, à des fins promotionnelles pour la Japan Airlines.

Ce qu’on aime avec le studio Ghibli, enfin ce que personnellement j’adore, c’est l’équilibre entre merveilleux et drame. Chaque histoire, derrière son univers fantastique et magique, recèle des messages profonds et des sujets sérieux sur des thèmes variés. Ici, malgré la légèreté apparente du film, Porco Rosso dénonce les absurdités de la guerre. Il aborde également une thématique plus que sensible au Japon : celle du mythe du héros.

Petit rappel de l’histoire

L’histoire se passe à la fin des années 1920 en Italie. Marco est un pilote hors pair mais il refuse de devenir un héros de la nation. Il accepte alors de subir son sort : être transformé en cochon. D’autres pilotes qui ont quitté les rangs ont formé des gangs de pirates aériens. Ces pirates s’attaquent aux riches vacanciers amateurs de croisières nautiques.

En guise d’introduction au film, un court synopsis est adressé au spectateur. Le voici. “Ce film conte une histoire du porc vaillant surnommé « le Porc rouge », qui se bat contre les pirates de ciel, pour son honneur, pour sa Madone d’adoration et pour ses biens. La scène se passe en Mer Méditerranée à l’époque où l’hydravion gouverne les eaux de mer.”

Si vous voulez en savoir plus sur le film, je vous invite à visiter la brève analyse qu’en propose Kanpai, accompagné d’une bande-annonce. C’est par ici.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends puis enregistre par cœur un morceau par jour pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli. Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Allez voir l’article sur mon défi pour en savoir plus.

Toki Ni Wa, Porco Rosso

On avance : quatorzième jour de défi ! Aujourd’hui j’ai donc appris une chanson extrait de Porco Rosso.

J’avoue ne pas avoir regardé cet animé qui ne m’avait pas tant inspiré que ça de prime abord. Pourtant j’ai adoré cette mélodie. J’avais l’impression de l’avoir déjà entendue. Est-ce propre au génie de Hisaishi ou à mes trop nombreuses écoutes de playlists Studio Ghibli ? Sûrement un peu des deux.

Brève analyse de la structure

On commence par une brève introduction qui fait entendre un premier thème. Il est simple : composé principalement de croches, noires et beaucoup de notes conjointes. Tempo andante (lent).

Vient un second thème qui utilise beaucoup la même formule rythmique : deux doubles croches, croche, noire. Cette formule est reprise plusieurs fois, accompagnée de simples blanches à la main gauche. Avec des enchaînements harmoniques assez variés. L’ensemble est très efficace et prenant. Ce thème est répété une fois.

Vient ensuite le troisième thème (si on compte celui de l’intro). La tonalité change ici, ce qui nous fait entendre des couleurs différentes. Le motif rythmique est repris mais avec des intervalles plutôt descendants, contrairement au thème précédent. Le thème reste assez proche du précédent, et pourrait être considéré comme un développement.

Vient le quatrième et dernier thème, qui sonne d’autant plus comme un développement du premier motif rythmique et mélodique. La main gauche accélère enfin pour passer de la blanche à la noire. Ici, je ne sais pas pourquoi, j’entends du Lady Gaga (!). Me demandez pas laquelle, je ne saurais même pas dire !

Enfin le tout premier thème plus calme entendu en introduction est repris et conclue. Mécanisme souvent utilisé dans les chansons que j’ai apprise jusqu’ici dans le recueil.

Recueil Ghibli simplifié

À propos du recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi. Il permet de profiter rapidement de leurs mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse 🙂

Partagez
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *