Défi piano #30# Miyazaki

La Colline aux Coquelicots, Sayonara No Natsu

Pour ce 30e et dernier jour de défi piano par cœur (!), j’ai appris et enregistré un morceau extrait de La Colline aux Coquelicots. Il s’agit de Sayonara No Natsu.

Défi Piano #30# La Colline aux Coquelicots, Goro Miyazaki
La Colline aux Coquelicots, Goro Miyazaki

La Colline aux Coquelicots est un film d’animation réalisé par Goro Miyazaki et co-scénarisé par Hayao Miyazaki.

C’est le deuxième long-métrage du fils Miyazaki au sein du studio Ghibli. Le film reçoit un meilleur accueil que Les Contes de Terremer. Goro Miyazaki peut alors prendre légitimement sa place au sein du studio Ghibli.

Comme souvent, le film s’inspire d’une source littéraire. En l’occurrence, il s’agit du manga éponyme dessiné par Chizuru Takahashi. Si vous voulez en savoir plus sur ce manga, vous pouvez jeter un œil sur cet article de PlaneteBD.

Pour une fois, la composition de la bande-originale ne sera pas confiée à Joe Hisaishi mais à Satoshi Takebe.

Petit rappel de l’histoire

L’histoire se déroule dans le Japon des années 60. A cette époque, les jeunes partagent une émulation pour la politique et la participation aux décisions. Des mouvements importants de contestation et de prises de position voient le jour.

L’histoire tourne autour de deux jeunes lycéens qui vivent dans une bourgade du port de Yokohama. Umi, une jeune fille vivant dans une vieille maison au sommet d’une colline, va croiser le chemin de Shun, un autre élève de son lycée.

Shun est un garçon intrépide et passionné. Attirés l’un par l’autre, ils vont partager de plus en plus d’activités. Ils participeront notamment à la manifestation pour sauvegarder le patrimoine architecturale d’un vieux foyer.

Ce foyer se transforme en lieu d’expression artistique et politique pour la jeunesse du lycée, symbolisant la liberté d’expression. Parmi différentes activité, un journal local réunissant plusieurs élèves autour de Shun y voit jour.

Si vous voulez en savoir plus sur le film, je vous invite à lire le résumé détaillé accompagné d’une analyse proposés par Buta Connection.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends et enregistre par cœur un morceau par jour, pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli.

Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Je vous invite à aller voir l‘article sur mon défi pour en savoir plus.

Sayonara No Natsu, La Colline aux Coquelicots

Pour ce 30e et dernier jour de défi, j’ai appris et enregistré un morceau extrait de PLa Colline aux Coquelicots. Il s’agit de Sayonara No Natsu.

Brève analyse de la structure

Le morceau est construit autour du thème principal, dont la mélodie se retient facilement grâce à la transposition d’un même motif. L’ensemble peut être découpé en trois grandes parties.

Le thème principal est donc composé de ces motifs transposés séparés par un silence. Chacun de ces motifs fonctionnent avec un intervalle ascendant à la quinte ou à la quarte, suivi de notes conjointes descendantes. L’accompagnement fait entendre quelques basses fondamentales pour soutenir et remplir les harmonies sous-jacentes. Puis, l’ensemble du thème est repris avec un changement de registre : la main gauche à l’aigu descend d’une octave.

Dans une seconde partie, un nouveau thème se fait entendre. Cette fois, l’accompagnement fait entendre les harmonies au complet, ce qui remplit davantage le son. Les motifs mélodiques ont changés, mais conservent la même taille et reprennent le principe de répétition et transposition. On est passé en Sol majeur, relative de Mi mineure, tonalité du départ.

Après deux répétitions du deuxième thème, le premier thème revient une dernière fois. A celui-ci s’ajoute à la toute fin une partie conclusive retardant l’accord final main droite en Mi majeur, accompagné par un arpège montant et descendant main gauche.

Recueil Ghibli simplifié

À propos du recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi. Il permet de profiter rapidement de leurs mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse 🙂

Partagez
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *