Défi piano #21# Miyazaki

Mes Voisins les Yamada, Que Sera, Sera

Pour mon 21e jour de défi, j’ai appris et enregistré cette chanson que vous connaissez sûrement déjà. Elle est extraite de Mes Voisins les Yamada mais n’est pas une musique originale contrairement à toutes les autres. Il s’agit de Que Sera, Sera.

Défi Piano #21# Mes Voisins les Yamada, Que Sera, Sera
Mes Voisins les Yamada, Isao Takahata

Mes Voisins les Yamada est un long-métrage d’animation des Studio Ghibli réalisé par Isao Takahata. C’est une adaptation d’un manga du même nom.

Le dessin est bien plus léger et simple que dans les autres opus du Studio Ghibli, tout comme l’histoire. En effet, celle-ci ne poursuit pas une trame narrative particulière mais enchaîne plutôt des scènes indépendantes.

Le ton est donc plutôt léger et humoristique. Mais la “patte” Ghibli reste là, et l’aspect poétique n’est jamais bien loin. Malgré tout, ce style si différent des autres animés ne va pas permettre une accroche avec le public. Cette expérimentation restera dans l’ombre du succès des autres opus.

Résumé de l’histoire

Le film raconte donc le quotidien d’une famille japonaise. Ainsi, Mes Voisins les Yamada traite des traditions de la société japonaise, ses rites, ses codes… Et ainsi pour chacun des membres de la petite famille.

Cette petite famille est composée de 5 membres. Les parents, la grand-mère et deux enfants : Noburo et Nonoko.

Takashi, le père, est un salary-man tout ce qu’il y a de plus classique. Il est dévoué à son travail, à ses collègues et à sa hiérarchie. Et il rentre souvent saoul des nomikai : soirées d’entreprise obligatoires.

Matsuko est une mère de famille fainéante. Pour ne pas déroger à son rôle, elle use de différents stratagèmes pour s’éviter de préparer les repas, s’occuper du linge et du foyer.

Shige, la grand-mère, est à un âge où elle est libérée de nombreuses obligations sociales. Elle semble trouver un certain plaisir à lâcher quelques discours caustiques et piquants à son entourage.

Pour un résumé plus complet et une analyse critique, je vous renvoie une nouvelle fois vers l’excellent site Kanpai. C’est par ici.

C’est quoi ce défi ?

Dans ce défi, j’apprends et enregistre par cœur un morceau par jour, pendant 30 jours. J’ai choisi d’emprunter chacun des morceaux à un recueil de BO des studios Ghibli.

Les versions simplifiées du recueil me permettent d’en mémoriser un par jour tout en profitant de leurs belles mélodies. Je vous invite à aller voir l’article sur mon défi pour en savoir plus.

Que Sera Sera

Pour ce vingt-et-unième jour de défi, j’ai donc appris et enregistré Que Sera, Sera.

Comme précisé dans l’introduction, ce n’est pas une composition originale orchestrée par le Studio Ghibli. C’est une chanson magnifique et très connue. Elle est diffusée pour la première fois en 1956. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à découvrir la version chantée par Doris Day sur youtube.

Dans cette version simplifiée pour piano, c’est la mélodie qui est retranscrite. L’accompagnement est très sobre et plutôt rythmique qu’harmonique. Je vous laisse écouter.

Brève analyse de la structure

Que Sera, Sera ou Whatever Will Be, Will Be. Le titre fait penser à cette attitude légère qu’on peut avoir envers la vie : ce qui doit arriver, arrive. Cette légèreté est aussi une acceptation. On retrouve ainsi le double sens propre à l’animé. En effet, sous le ton de l’humour, il propose également une vision philosophique et poétique du destin.

Le morceau retranscrit simplement la mélodie à la main droite. La main gauche sert principalement de ressort rythmique et marque la plupart du temps les premiers temps. Par moment, elle répond en écho aux fins de phrases mélodiques d’un bref motif pour relancer le discours.

Le morceau peut être découpé en deux grandes parties : le couplet, et le refrain ! Dans la chanson originale, couplet et refrain s’alterne trois fois de suite, avant de répéter un dernier refrain.

Ici, cette version simplifiée propose d’entendre une première et unique fois le couplet. Puis deux fois de suite le refrain, rallongé et conclusif dans sa deuxième répétition. C’est tout !

Recueil Ghibli piano

Le recueil de BO des studios Ghibli dont je me sers pour le défi permet de profiter rapidement des mélodies. Elles sont agréables à l’oreille et relativement faciles à apprendre pour la plupart. Je vous le mets donc en lien si ça vous intéresse !

Partagez
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *