Travaillez votre voix pour booster votre jeu pianistique !

Tout d’abord, je me présente, je suis Clotilde Prieur-Blanc du blog « L’Antre du Chanteur » et je remercie Cazimir Costea de m’avoir invitée à écrire cet article sur son blog. Je suis chanteuse lyrique et au travers de mon blog je donne des conseils de pro pour construire, développer ou réparer les voix. Chose importante, je suis également pianiste de formation ! Le piano est mon premier instrument et il me sert encore grandement pour m’accompagner lorsque je chante ou accompagne mes élèves chanteurs. Et avant tout bien sûr, pour le plaisir de jouer des morceaux qui me plaisent !

Lorsque j’ai commencé à travailler ma voix, j’ai pu constater beaucoup de changements et d’améliorations dans mon jeu pianistique. Tout cela sans pour autant travailler davantage mon piano! Produire mon son en respirant et en utilisant mon corps m’a amené à avoir un autre rapport au son, plus organique . Mon corps lui-même se faisant instrument de musique!

J’ai notamment constaté beaucoup d’améliorations dans la qualité de mon legato, ma musicalité et la richesse de mon son au piano. Le travail de ma voix m’aidait à résoudre des difficultés techniques au piano et m’aidait à gagner en fluidité dans mes gestes pianistiques. Et par conséquent, développait même ma virtuosité pianistique sans que j’ai à travailler des heures ma technique !


Développer son chant intérieur…


Développer son chant intérieur en tant que pianiste est pour moi un passage obligé si l’on veut réellement vivre sa musique pleinement. Il y a une grande différence entre un pianiste qui vit chaque note qu’il joue intensément en chantant intérieurement et un pianiste qui joue juste les notes de manière mécanique… C’est aussi la différence entre devenir un véritable artiste musicien ou rester seulement un bon artisan du piano… (ce qui n’est déjà pas si mal, on est bien d’accord 😉 ! )

C’est pourquoi, dans cet article, je vais vous partager plusieurs exercices et vocalises facilement réalisables pour booster votre jeu pianistique ! Nul besoin de devenir un grand chanteur pour cela, ce qui m’intéresse c’est que vous ayez des outils pour développer une conception plus organique du son que vous produisez. Et surtout que vous appreniez à passer par votre corps pour faire de la musique.

Ces exercices sont abordables pour tous, même si vous n’aimez pas particulièrement votre voix, même si vous êtes effrayé à l’idée de chanter! Essayez, cela ne peut que vous faire du bien ! 🙂

Le travail du souffle ou comment faire respirer vos phrases musicales

Lorsque l’on commence à travailler sa voix, il est une des choses que l’on doit ré-apprendre et cette chose c’est… Respirer! Je dis ré-apprendre car lorsque l’on est bébé, notre respiration est déjà parfaite. Ample et profonde comme celle que l’on utilise pour chanter. Comme celle que l’on devrait utiliser lorsque l’on joue au piano et que souvent on néglige dans l’apprentissage pianistique… Cette respiration parfaite, on la perd malheureusement en grandissant avec les contraintes de la vie, notre éducation et les blocages physiques que la vie et les habitudes nous créent.

C’est pourquoi il nous faut réapprendre à respirer d’une manière complète, ample et profonde. La respiration est un outil très puissant et a une incidence incroyable sur le jeu pianistique. Ecoutez un pianiste qui a la respiration bloquée ou qui est en apnée quand il joue… Est-ce confortable à écouter? Puis comparez le à un pianiste qui respire et fait respirer ses phrases musicales. La différence n’est elle pas de taille ? N’est il pas agréable d’entendre un jeu pianistique qui respire ?

Ne serait-ce que pour votre confort personnel, le fait de bien respirer lorsque l’on joue permet de bien irriguer le cerveau et le corps et d’ainsi jouer mieux et dans le confort. Il est important de se sentir bien dans son corps lorsque l’on joue au piano! Votre corps, lorsque vous jouez au piano, ne se résume pas uniquement à votre cerveau et vos doigts… On joue de la musique avec tout son corps même lorsque l’on est pianiste ! Ne le négligez pas…

Petite vidéo pour retrouver une respiration complète grâce à des exercices faciles à mettre en place…

Posture et assouplissement du corps

Une bonne posture est une des clefs pour faire circuler l’énergie dans votre corps. Et ainsi gagner en virtuosité et en fluidité. Cela vous prémunira également contre les douleurs physiques lorsque vous jouez longtemps. Les douleurs dans le dos et dans la nuque. Vous gagnerez ainsi en endurance lorsque vous jouerez sur des morceaux techniques et longs. Et chose importante pour vous pianistes! Cela vous permettra de faire de la prévention concernant les tendinites aux mains et aux bras. Ces fameuses tendinites qui sont la bête noire de tous les pianistes…

Quelle est la bonne posture?

Avant de vous dire ce qu’elle est, je vais vous parler de ce qu’elle n’est pas… La bonne posture n’est tout d’abord pas quelque chose de figé. Vous avez surement du entendre une fois dans votre vie: “Tiens toi droit!” et alors, obtempérant, vous vous êtes mis au “garde à vous” en tirant les épaules vers l’arrière et en cambrant votre dos? Sachez qu’une bonne posture est tout sauf cela! Se tenir au “garde à vous” engendre des tensions dans le corps et une mauvaise circulation de l’énergie! Tout comme le phénomène contraire qui est de s’avachir…

Dans mon apprentissage de la technique vocale j’ai eu la grande chance de travailler avec une excellente prof de Technique Alexander. Il s’agit d’une technique de ré-apprentissage de l’utilisation du corps et de la bonne posture ayant pour but la prévention de toutes douleurs dans le corps liées à la posture.

La technique Alexander est plus connue en Angleterre qui est son berceau. Là bas il est très fréquent que les musiciens l’utilisent pour booster leur jeu à l’instrument. Et aussi pour régler certaines douleurs dues à la posture que l’on adopte lorsque l’on joue. Vous avez peut être observé sur vous que lorsque vous jouiez longtemps de votre instrument, certaines douleurs apparaissaient? Et bien la Technique Alexander peut vous aider à régler cela!


Ré-aligner sa colonne vertébrale pour faire circuler l’énergie…


La recherche d’une bonne posture est avant tout la recherche d’un ré-alignement de la colonne vertébrale. Atténuant, sans les supprimer, les courbures naturelles de votre corps. On parle alors de diriger l’énergie dans sa colonne vertébrale. La bonne posture apparaît lorsque l’on se réaligne dans son corps et que l’on dynamise tous les petits muscles qui sont dans la colonne vertébrale. Ceux-ci servent justement à soutenir votre corps et à maintenir une bonne posture.

Souvent on compense avec d’autres muscles dans le corps pour nous tenir. On adopte une posture qui nous apparaît plus “confortable” au premier abord. Le problème c’est qu’il s’agit d’un leur! Et, qu’à la longue, cela engendre des tensions dues à la compensation et à la sur-utilisation de certains muscles. Ces muscles compensateurs n’ayant normalement pas la fonction dans le corps de maintenir notre colonne…

Pour travailler votre posture au piano, je vous conseille un travail avec une ou un bon(ne) prof de Technique Alexander. Je peux vous conseiller celle qui m’a formé et qui officie sur Paris, Mme Patricia Boulay. Vous pouvez aller voir son site ICI et prendre rdv pour un travail plus personnalisé et approfondi avec elle.

Je pratique moi-même une série d’exercices d’assouplissement avant de chanter et avant de jouer du piano! Avant chaque session de travail, je réalise un petit “check-up” de mon corps pour débloquer mon corps et faire circuler l’énergie.

Le fait d’apporter une attention à ma posture et à mon corps avant de jouer, m’a complètement solutionné les problèmes de dos. Problèmes de dos qui apparaissaient lorsque je jouais longtemps au piano… Cela ne prend pas beaucoup de temps de les pratiquer. Et ils ont une incidence tellement positive sur le jeu au piano, qu’on aurait tord de s’en priver…


Pour retrouver un référencement de ces exercices d’assouplissement corporels, je vous invite à télécharger gratuitement mon guide pratique de chauffe vocale. Et de consulter le chapitre consacré à la chauffe corporelle ICI


Travailler sa voix, chanter les phrases musicales ou comment obtenir un véritable legato au piano

Maintenant vous allez me dire: “C’est bien beau mais en quoi travailler ma voix va me permettre d’optimiser mon jeu au piano?” Et bien, tout d’abord, parce que toute musique que vous allez jouer avec n’importe quels instruments est avant tout la manifestation acoustique et physique de votre chant intérieur! Votre voix est votre premier instrument, votre premier vecteur de musique et de son. Vous avez peut être déjà entendu cette expression “faire chanter votre piano”? Peut être un professeur de piano vous l’a-t-il déjà demandé?


Du chant intérieur né la Musique…


Travailler votre chant, va vous permettre, en l’appliquant au piano, de trouver un véritable legato lorsque vous jouez vos mélodies! Ce qui n’est pas chose évidente étant donné la nature finalement percussive de l’instrument… (Le piano est un instrument à cordes frappées, les marteaux frappant les cordes pour produire le son). Faire chanter la mélodie, trouver un véritable legato au piano est une chose primordiale dans votre technique pianistique. C’est de ce chant intérieur que va naître votre musique…

Vocalises simples pour délier sa voix

Même si vous n’êtes pas chanteur ou que vous n’aimez pas le son de votre voix, je vous propose ci dessous quelques vocalises simples pour délier votre voix. Je conseille de chauffer un peu la voix avant de se lancer dans le chant. Même si ce n’est que pour chanter vos parties au piano. Cela évite de se faire mal (comme un sportif qui chauffe ses muscles avant de courir son 100 mètres 😉 ). Pour cela je vous propose aussi mon guide de chauffe vocale à l’usage de tous les chanteurs! A télécharger gratuitement ICI. Ce guide référence des exercices physiques et vocaux pour bien se préparer à chanter.

Comment fait on une vocalise?

Tout d’abord on prend un motif de vocalise qui va nous permettre de travailler certains aspects de la technique vocale. Comme un des motifs que je vous ai mis ci dessous. Puis on commence à faire la vocalise sur une note plutôt basse de notre voix. Ensuite on monte la vocalise vers l’aigu, demi ton par demi ton jusqu’à arriver sur la note la plus aiguë de notre voix.

On redescend ensuite avec cette même vocalise ou avec une autre vocalise. Ainsi jusqu’à la note la plus basse que l’on puisse produire. Généralement je pratique au minimum 20 min de vocalises avant de chanter mes airs. En variant le type de vocalise et en l’adaptant à l’état du jour. Mais je vous laisse faire votre miel avec des vocalises que vous aurez préalablement sélectionné et qui sont efficaces pour vous.



J’ai fait également plusieurs vidéos/défis “Mes meilleures vocalises” pour vous guider sur le travail des vocalises. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à aller faire un tour sur ma chaîne YouTube !


Comment relier le chant avec le piano ?

Tout d’abord tout simplement en chantant les lignes mélodiques de votre morceau au piano. Repérez les phrases musicales dans votre partition puis chantez-les! Remarquez vos prises d’air lorsque vous respirez pour chanter la mélodie suivante. Puis jouer ces mélodies au piano comme si vous les chantiez! Et également, chose importante, en synchronisant votre respiration avec le rythme des phrases musicales.


Incarnez votre musique !


Ne restez pas en apnée! Incarnez votre musique! Cela donnera à votre jeu et à votre morceau une toute autre allure. Prenez cette habitude de chanter vos phrases musicales lorsque vous travaillez votre piano. Sentez comment votre mélodie est formée: Son climax, sa désinence, ses ruptures. Rapprochez vous au maximum de votre legato vocal naturel lorsque vous la jouez au piano.

Dans certaines musiques il est selon moi indispensable de chanter la phrase musicale. La musique de Chopin est un exemple majeur de cette dimension vocale de la phrase musicale. Il y a un tel style bel-cantiste dans son phrasé musical qu’on croirait vraiment qu’il a composé sa musique pour une voix. A tel point, que, pour bien jouer Chopin, il me parait indispensable de le chanter…


Voilà j’espère que cet article vous a apporté une nouvelle perspective pour aborder votre jeu au piano! Et, qui sait, peut être vous faire découvrir une nouvelle façon de vivre votre musique? Merci encore à Cazimir Costea pour cette invitation sur son blog! Et je vous dis à bientôt sur l’Antre du Chanteur !


Partagez
  •  
    166
    Partages
  • 166
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.